En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour la connexion et pour le reccueil de statistiques anonymes. En savoir plus...

Édition Toutes Editions > Automobile à Toutes Editions et alentours Honda CR-V : résolument hybride icône de la rubrique Automobile

Honda CR-V : résolument hybride
Le CR-V s'est réinventé, plus grand, plus complet, tournant résolument le dos au diesel. Honda renoue du même coup avec l'hybride avec un 2 litres essence associé à deux moteurs électriques. Traction ou 4x4.
Une valeur sûre ce CR-V que Honda a relancé sur nos marchés l'été dernier avec la promesse d'une version dans l'air du temps, un hybride essence-électrique. Il arrive ! Côté look, Honda a su préserver une ligne plutôt avantageuse qui en impose. En gagnant 3 centimètres en longueur, il quitte résolument la zone encombrée des SUV compact. A tel point qu'il s'offre en deux formules, 5 ou 7 places, un argument décisif pour certains. Mais pour beaucoup, le fait majeur se niche sous le capot. En 7 places c'est du bonheur en famille ; en 5 places c'est du volume à revendre jusqu'au bout du hayon avec un coffre qui dépasse allègrement les 500 litres. Mais en 5 places hybride, c'est l'assurance de passer partout, jusqu'au plus profond des villes soucieuses de la qualité de l'air. Cette ultime version rejoint ainsi dans les concessions le petit 1,5 litre essence, proposé en deux puissances, 173 et 193 chevaux. Avec l'hybride s'ouvre un autre monde. Dans tous les cas, le CR-V s'impose d'abord pour son très beau volume. Ça se devine en approche, ça se vérifie instantanément en montant à bord, à l'avant avec 2 beaux fauteuils confortable, à l'arrière avec une banquette fractionnable.

Mode électrique intelligent

L'hybride, c'est une première en Europe pour les SUV de Honda. Sinon, le constructeur japonais connaît et pratique depuis le siècle dernier sur Civic, Jazz et autre Insight. Jusqu'à la très sportive NSX. Aujourd'hui, cette hybridation Honda s'établit sur la base d'un 2 litres i-VTEC d'une puissance maximum de 145 chevaux, accouplé à deux moteurs électriques. Ajoutez une batterie lithium-ion et une électronique qui veille sur le bon usage des uns et des autres pour une consommation moyenne de 5,3 litres aux 100 km. Comment ça marche ? Retenez que le moteur thermique à essence fait tourner l'un des deux moteurs électriques, le générateur, lequel alimente son compère qui, grâce à ses 184 chevaux, entraîne prestement le CR-V. Ce système induit un fonctionnement plutôt linéaire du moteur à essence, gage d'une consommation modérée. Le plus simple est évidemment de laisser faire la gestion automatique des flux placée sous le signe du i-MMD (Intelligent Multi Mode Drive). Mais vous pouvez aussi imposer l'un des trois modes proposés (EV, Hybrid, Energy), électrique pur (EV) pour la ville (2 km) ou cycle thermique (Energy) direct vers les roues motrices. La recharge de la batterie s'effectue automatiquement au gré des phases de conduite. Pas de câble, pas de borne de recharge, le simple plein de super à la pompe suffit.

Malus en chute libre

Naguère vanté pour son 2 litres diesel, le CR-V s'est donc débarrassé du gazole pour se tourner résolument vers l'hybride. A chacun d'apprécier la transition mais le regard porté sur le seul malus écolo suffit à éclairer le sujet. En version 4x4, ce sera... 75 euros alors que les versions essence 1,5 litre s'épanouissent fiscalement entre 953 et 3 423 € ! Avec un premier prix d'achat à moins de 35 000 €.
La médaille de l'hybride a toutefois ses petits revers avec un coffre réduit à 497 litres. Impossible par ailleurs de commander cette version CR-V en 7 places, batterie oblige. Notez au passage le cache-bagages souple qui s'efforce d'épouser la forme du hayon, réglable en plusieurs positions. Pour le reste, le traitement est de la même veine avec une planche de bord, noire, dotée d'un petit écran central, que l'on peut habiller de matériaux plus clairs. A remarquer la console centrale de l'hybride dépourvue du traditionnel levier de vitesse. Honda a simplifié avec un jeu de touches pour sélectionner le sens de la marche (D, N, R), la transmission étant à rapport unique, l'accélérateur se chargeant de transmettre vos envies et vos besoins. Et sous le volant, Honda a glissé des palettes qui permettent de régler l'intensité du frein moteur, et par là même la régénération de la batterie. Pour ceux qui ne seraient pas convaincus, Honda propose le plus traditionnel moteur thermique. Et ça marche plutôt bien. Même la boîte automatique du genre CVT s'est ici adaptée aux nouvelles normes sans trop hausser le ton lors des accélérations franches. L'accoudoir central extensible et le renfort lombaire rendent la route confortable sous un large toit vitré. De nuit, on apprécie tout autant l'éclairage automatique.

En quelques chiffres...

Bernard Méaux


Moteurs : 4 cylindres + hybride électrique
Puissances : 173, 184 et 193 ch
Dimensions : 4,60 x 1,85 x 1,68 m
Coffre : de 497 à 1 123 litres
Prix : de 29 790 € (2WD 173 ch) à 39 350 € (Hybride 4x4)

Ces événements peuvent aussi vous intéresser

Proposez un évènement
Annoncer

Faites connaître votre évènement en le partageant sur notre site internet et/ou dans notre magazine papier !

Rechercher un événement
Toute rubrique
Metz et alentours
Voir toutes les saisons
Abonnez-vous dès maintenant

Ne ratez aucun évènement près de votre ville en vous inscrivant à la newsletter ou en vous abonnant au magazine papier Spectacles ! Recevez nos exemplaires par mail ou dans votre boîte aux lettres !

Lire en ligne

Consultez les évènements dans la version PDF du magazine Spectacles, disponible gratuitement à la consultation en ligne ! Couverture