En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour la connexion et pour le reccueil de statistiques anonymes. En savoir plus...

Édition Nancy > Meuse Saison Ipoustéguy icône de la rubrique Meuse

Saison Ipoustéguy
En 2020, Ipoustéguy aurait eu 100 ans. Belle occasion de célébrer ce fameux sculpteur français, plus célèbre en Allemagne, aux États-Unis ou en Australie qu’en son pays, aujourd’hui encore. La Meuse, département natal de l’artiste, saisit cette occasion pour rappeler combien ce visionnaire comprend, dès les années 1960, à quel point figure humaine et sculpture ne peuvent se départir l’une de l’autre. Redécouvrez tous les aspects de cet œuvre prématurément postmoderne, synthétisant notamment cubisme, surréalisme, expressionnisme et classicisme. Et découvrez les aspects moins connus d’un homme qui fut aussi peintre puissant et écrivain subtil.

À Bar-le-Duc

Ipoustéguy monumental

Du "Christ à Mac Gee", première œuvre monumentale qu’Ipoustéguy réalise en 1950 (à 30 ans), à "L’Âge de la résolution", fondu en 1999, 15 grands formats retracent le parcours de l’un des plus importants sculpteurs français de la fin du XXe siècle. Certaines d’entre elles sont fameuses, telle "La Terre", exposée à la Documenta de Kassel en 1964, ou "Val de Grâce", commandée par le Ministère de la Défense en 1977. Nombre d’autres demeurent méconnues. Découvrez l’hyperréalisme de "La Naissance" (1968), l’érotisme de "Maison" (1976) ou l’expressionnisme de "Scène de la vie moderne" (1976). 10 grandes peintures (1966-1968) évoquent l’anatomie, la vie, la mort.

ESPACE SAINT-LOUIS
Jusqu'au 18 decembre

Ipoustéguy. Les Érotiques

Autour du monument de 1972 "Gange fleuve des mythes" (410 cm), ce cabinet constitué de marbres, bronzes et dessins, révèle d’Ipoustéguy l’œuvre érotique, épanoui à l’issue d’un séjour en Inde. Vénus callipyge allongée ("Viens" 1966), ou couple uni ("La brouette" 1970), l’artiste représente avec humour des formes suggestives. Taillées dans le marbre ou créées par assemblages d’objets récupérés, voici aussi des plantes en forme de sexes ; et encore, la série de gants et alvéoles en marbre (1971), qui nous invite à braver l’interdit posé dans les musées : toucher les sculptures. Les dessins présentés, d'une grande simplicité et détermination, nous mettent en face de scènes d'accouplement ; sans vulgarité aucune, tant le trait semble précis et sûr de lui.

OT - Salle de l'acb, scène nationale
Jusqu'au 18 decembre

À Doulcon

Ipoustéguy. Le corps en chantier

Invités : le sculpteur Paul Maulpoix et les photographes Despatin et Gobeli. Autour des grandes sculptures présentées en permanence "Val de Grâce" (1977), "Louise Labé" (1982) ou "Les Plongeuses" (1968), des études de parties du corps humain, fonte de fer, ciment ou plâtre, et moules, dialoguent avec des dessins et des aquarelles, consacrés aux mêmes thèmes. Cet ensemble pédagogique est complété par des photographies et un film, réalisés dans l’atelier de l’artiste, dix années durant, par Despatin et Gobeli. Le sculpteur Paul Maulpoix, natif de Dun-sur-Meuse, membre de l’Association des Amis d’Ipoustéguy, présente des œuvres évoquant le corps humain.

CENTRE CULTUREL IPOUSTÉGUY
Jusqu'au 18 decembre

Et aussi

Ipoustéguy, plume et trait

MUSÉE RIMBAUD - CHARLEVILLE-MÉZIÈRES
Du 12 novembre au 14 fevrier

Ipoustéguy. De la peinture abstraite à la sculpture figurative

MUDAAC - ÉPINAL
Jusqu'au 20 decembre

Ces événements peuvent aussi vous intéresser

Proposez un évènement
Annoncer

Faites connaître votre évènement en le partageant sur notre site internet et/ou dans notre magazine papier !

Rechercher un événement
Toute rubrique
Nancy et alentours
Voir toutes les saisons
Abonnez-vous dès maintenant

Ne ratez aucun évènement près de votre ville en vous inscrivant à la newsletter ou en vous abonnant au magazine papier Spectacles ! Recevez nos exemplaires par mail ou dans votre boîte aux lettres !

Lire en ligne

Consultez les évènements dans la version PDF du magazine Spectacles, disponible gratuitement à la consultation en ligne ! Couverture