En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour la connexion et pour le reccueil de statistiques anonymes. En savoir plus...

Édition Nancy - Metz > Théâtre à Nancy - Metz et alentours La Manufacture : saison 2016/2017 icône de la rubrique Théâtre

La Manufacture : saison 2016/2017
La Manufacture : saison 2016/2017
La Manufacture : saison 2016/2017

CDN Nancy-Lorraine - 10 rue Baron - NANCY - www.theatre-manufacture.fr - Tél. 03 83 37 42 42

Dir. Michel Didym

Une saison qui prétend dire les nuances et la complexité lorsqu'on essaie de nous faire entendre "le simplisme et de commodes discours binaires".

Richard II

de William Shakespeare - Conception : Guillaume Séverac-Schmitz Entre le bas et le haut de l’échelle, entre la terre et le ciel, Shakespeare fait tournoyer ses grands thèmes dans un jeu de trônes dont il est le grand maître.

Du 4 au 8 octobre

Dom Juan

de Molière - M. en scène : Myriam Muller Dom Juan est un veule prédateur, un fils à papa prêt à tout. Il ment, il tue, il trompe, profitant de l’impunité que lui confère sa place élevée dans la hiérarchie sociale. (A la Salle Poirel de Nancy)

Du 7 au 10 fevrier

La mate

Texte, conception et jeu : Flore Lefebvre des Noëttes L’histoire vraie d’une famille nombreuse dans les années 60 et 70. Par le biais de l’écriture, l’une des 10 enfants transforme cette vraie vie en roman épique.

Du 30 mai au 2 juin

Mensonges

avec les textes de 6 auteurs européens - Conception, m. en scène : Véronique Bellegarde C’est un mouvement en spirale qui relie ces courtes pièces. Le mensonge y est à l’oeuvre dans les domaines de l’argent, de l’histoire, de cette mémoire qui nous joue des tours, de la religion ou des peurs, fondées ou infondées, souvent instrumentalisées.

Du 16 au 19 mai

Les époux

de David Lescot - M. en scène : Anne-Laure Liégeois Les époux Ceausescu. On rit de ces 2 falots. Un peu minables, ils effraient par leur banalité et par ce qui se révèle leur plus grand talent : faire régner la terreur.

Du 9 au 12 mai

Les événements

de David Greig - M. en scène : Ramin Gray, avec Romane Bohringer Face à l’abjection du racisme, c’est bien l’humanité qui est sacrée. En prendre conscience peut être le signe d’un espoir.

Du 25 au 29 avril

La Mousson d'hiver

* Days of nothing de Fabrice Melquiot (Manufacture)

(À l’Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson et à la Manufacture)
Du 3 au 6 avril

* Dans les rapides de Maylis de Kerangal (Manufacture)

Le 3 avril

Du 4 au 6 avril

Le malade imaginaire

de Molière - M. en scène : Michel Didym, avec André Marcon ou Michel Didym Molière avait vu juste avec cette charge désopilante contre le système médical (complaisance, charlatanisme, mercantilisme).

Du 21 au 23 mars

Femme verticale

d’après des textes de Nelly Arcan, Élisabeth Badinter, Geneviève Brisac, Andrée Chedid, Virginie Despentes, Catherine Millet, Anaïs Nin, Simone Veil, Virginia Woolf... - Conception et jeu : Éric Massé "Femme verticale - le titre évoque la première femme debout, Lucy - nous ouvre à cette conscience avec autant d’humour que de tendresse.

Du 13 au 16 mars

Le vent se lève

(Les idiots / Irrécupérables ?) d’après "Le Bel aujourd’hui" - Ecriture scénique collective - Conception et m. en scène : David Ayala Ayala interroge "la capacité d’être encore humain dans le monde globalement idiotisé" mais ne reste pas dans du simple constat. Il ouvre sur une perspective très lumineuse : celle de découvrir "La Chambre des désirs".

Du 7 au 10 mars

Sales gosses

de Mihaela Michailov - M. en scène : Michel Didym La punition tombe et la petite fille est ligotée. À la récréation, la violence se déchaîne, c’est un véritable lynchage. Ça devient un fait divers, un gros succès sur YouTube.

Du 31 janvier au 10 fevrier

Le petit coucher de Stanislas

de Jean-Philippe Jaworski - Carte blanche à Bruno Ricci - Conception : Michel Didym Au coeur de cette nuit teintée de fantastique, Stanislas, roi de Pologne, duc de Lorraine et de Bar, va, lui, se dévoiler.

PLACE STANISLAS, jardin éphémère - NANCY
Du 20 au 23 octobre
CHÂTEAU DES LUMIÈRES - LUNÉVILLE
Les 29 et 30 octobre
PALAIS DU GOUVERNEMENT - NANCY
Les 4 et 5 novembre

Play loud

de Falk Richter - M. en scène : Jean-Thomas Bouillaguet Des fragments de vie qui composent quelque chose qui peut s’appeler la relation, le couple.

Du 24 au 27 janvier

Tableau d'une exécution

de Howard Barker - M. en scène : Claudia Stavisky, avec David Ayala Barker interroge les rapports de l’art avec le pouvoir, avec l’intégrité éthique de l’artiste, et l’opération créatrice qui va du modèle à sa représentation.

Du 10 au 13 janvier

Emile Friant, une vie de peinture

Carte blanche à Charles Villeneuve de Janti - Parcours déambulatoire d’après Philippe Claudel, avec Michel Didym Avant les Surréalistes, Friant parvient à capter l’étrangeté du réel, qui acquiert, dans son regard, une dimension presque fantastique. (Musée des Beaux-Arts, Nancy)

Du 16 decembre au 22 janvier

La cantatrice chauve

de Eugène Ionesco - M. en scène : Pierre Pradinas, avec Romane Bohringer Une anti-pièce comme l’annonce Ionesco en sous-titre, qu’il imagine alors qu’il apprend l’anglais par la méthode Assimil.

Du 13 au 17 decembre

Tom à la ferme

de Michel Marc Bouchard - M. en scène : Jessica Czekalski et Alexandre Dolle Un jeu trouble où rien n’est dit franchement et où le désir ne s’avoue jamais comme tel.

Du 29 novembre au 9 decembre

Combat de nègre et de chiens

de Bernard-Marie Koltès - M. en scène : Laurent Vacher Pas de théorie chez Koltès. Il préfère mettre sur scène des êtres humains complexes, les pieds dans la boue, puissants de vitalité, forts de leurs faiblesses.

Du 22 au 25 novembre

Neue Stücke

Semaine de la dramaturgie allemande

Du 15 au 18 novembre

* Ich bereue nichts (Je ne regrette rien) - Projet de Jan-Christophe Gockel, Thomas Halle et Konstantin Küspert (allemand surtitré en français)

Le 15 novembre

* Democracy - Im rausch der Daten - Film en VOST français en présence du réalisateur, David Bernet

Le 16 novembre

* Manu Jazz Club

Le 17 novembre

* Jedermann reloaded d’après Hugo von Hofmannsthal - Prod. Philipp Hochmair - Performance surtitrée français suivie d’un concert au bar.

Le 18 novembre

Meurtres de la princesse juive

bon titre, publicité mensongère de Armando Llamas - M. en scène : Michel Didym, avec Luc-Antoine Diquéro (collaboration et jeu), Michel Didym Une langue magnifique et crue parfois, explorant l’amour et ses histoires faites de bassesses, d’hypocrisie, de fautes de goût, d’intelligence obnubilée…

Du 3 au 11 novembre

Et aussi

* La Mousson d'été 2016 - Ecrire le théâtre d'aujourd'hui (à l'Abbaye des Prémontrés)

Du 23 au 29 aout

* Carte blanche Cie Ouïe/Dire - Dans le cadre de Musique Action

Du 15 au 20 mai

* Concerts dans le cadre de Nancy Jazz Pulsations (en octobre) et Manu Jazz Club

Ces événements peuvent aussi vous intéresser

Proposez un évènement
Annoncer

Faites connaître votre évènement en le partageant sur notre site internet et/ou dans notre magazine papier !

Rechercher un événement
Toute rubrique
Nancy et alentours
Voir toutes les saisons
Abonnez-vous dès maintenant

Ne ratez aucun évènement près de votre ville en vous inscrivant à la newsletter ou en vous abonnant au magazine papier Spectacles ! Recevez nos exemplaires par mail ou dans votre boîte aux lettres !

Lire en ligne

Consultez les évènements dans la version PDF du magazine Spectacles, disponible gratuitement à la consultation en ligne ! Couverture