En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour la connexion et pour le reccueil de statistiques anonymes. En savoir plus...

Édition Nancy > Théâtre à Nancy et alentours La Manufacture, CDN Nancy Lorraine icône de la rubrique Théâtre

La Manufacture, CDN Nancy Lorraine
La Manufacture, CDN Nancy Lorraine
La Manufacture, CDN Nancy Lorraine

10 rue Baron Louis - NANCY - Tél. 03 83 37 42 42 - www.theatre-manufacture.fr
Horaires à préciser en fonction de la situation sanitaire

La Maison de Bernarda Alba

de Federico García Lorca

Mise en scène : Yves Beaunesne, avec Myriam Boyer, Catherine Salviat, Lina El Arabi, Fabienne Lucchetti, Johanna Bonnet, Manika Auxire, Alexiane Torres, Milena Csergo - Églantine Latil, violoncelle
Un petit village andalou dans les années trente. Bernarda Alba, devenue veuve, veut soumettre toute la maisonnée à un deuil strict et se claquemure avec ses 5 filles en leur imposant de se vêtir de noir. Dans ce huis-clos austère et étouffant (qui doit durer huit ans selon la tradition !), tout le monde s’épie et se jalouse tandis qu’un beau jeune homme rôde aux alentours. C’est le prétendu d’Augustina, l'aînée, mais c’est la plus jeune, Adela qui... La tragédie tisse sa toile dans cette atmosphère mortifère de silence et de déni. Écrite en 1936, peu avant que les soldats fascistes n’exécutent son auteur, la pièce dénonce le poids des traditions dans l’Espagne franquiste, bâillonnée, prisonnière de ses croyances et superstitions. La violence d’une société verrouillée que la passion fait voler en éclats, la place des femmes, c’est tout cela qu’Yves Beaunesne met en scène. Federico García Lorca était aussi musicien et poète ; musiques et chansons seront à l’honneur dans ce spectacle qui appelle à la vie, à la liberté, à la lumière qui dissipe les ténèbres

Horaires à préciser - Mardi 19, mercredi 20, jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 janvier

Comparution immédiate 2 - Justice : une loterie nationale ?

de Dominique Simonnot

Mise en scène : Michel Didym - Collaboration artistique et interprétation : Bruno Ricci
"On dit la justice lente, elle l’est. Mais il est une procédure qui va très vite. Ce sont les comparutions immédiates ou "CI ". La règle est simple. Un délit commis, une arrestation, une garde-à-vue et un jugement immédiat. 30 minutes suffisent pour distribuer des mois de prison. On y voit défiler des voleurs, agresseurs, époux violents, sans-papiers, dealers, toxicos, cambrioleurs, et aussi des malades mentaux et innocents. Et, maintenant des « gilets jaunes ». Tous jugés à la sauvette, défendus par des avocats commis d’office qui n’ont eu que quelques minutes pour examiner le dossier. Une saisissante galerie de portraits, un ensemble hétéroclite d’affaires (…). Au nom d’une justice pressée, ultra-rapide, les grands principes enseignés dans les facultés de droit en viennent à être oubliés. Où sont cette présomption d’innocence, ces preuves et ce doute qui doit profiter au prévenu ? La dignité, la sérénité de la Justice ? Tous engloutis par la hâte (…). Notre pièce raconte donc ces CI, rien n’est inventé, pas un mot, pas une phrase, pas une peine. Tout a été scrupuleusement retranscrit. Tout y est vrai. Et un seul acteur réussit la prouesse de jouer tous les rôles de cette étrange "justice"" (Dominique Simonnot et Michel Didym)

Horaires à préciser - Mercredi 27 et jeudi 28 janvier

Ces événements peuvent aussi vous intéresser

Proposez un évènement
Annoncer

Faites connaître votre évènement en le partageant sur notre site internet et/ou dans notre magazine papier !

Rechercher un événement
Toute rubrique
Nancy et alentours
Voir toutes les saisons
Abonnez-vous dès maintenant

Ne ratez aucun évènement près de votre ville en vous inscrivant à la newsletter ou en vous abonnant au magazine papier Spectacles ! Recevez nos exemplaires par mail ou dans votre boîte aux lettres !

Lire en ligne

Consultez les évènements dans la version PDF du magazine Spectacles, disponible gratuitement à la consultation en ligne ! Couverture