En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour la connexion et pour le reccueil de statistiques anonymes. En savoir plus...

Édition Nancy > Théâtre à Nancy et alentours La Manufacture, CDN Nancy Lorraine icône de la rubrique Théâtre

La Manufacture, CDN Nancy Lorraine
La Manufacture, CDN Nancy Lorraine
La Manufacture, CDN Nancy Lorraine

10 rue Baron Louis - NANCY - Tél. 03 83 37 42 42 - location@theatre-manufacture.fr - www.theatre-manufacture.fr

Du ciel tombaient des animaux

de Caryl Churchill - M. en scène : Marc Paquien avec Charlotte Clamens, Danièle Lebrun (de la Comédie-Française), Geneviève Mnich, Dominique Valadié

Dans son jardin, Sally reçoit Vi et Lena. Mrs. Jarrett les rejoint, se glissant par une faille dans la barrière. Ces quatre femmes, plutôt âgées, se retrouvent habituellement à l'heure du thé. Comme tout le monde, elles parlent de séries, de problèmes dentaires et de boutiques qui ferment. Mais dans ce que dit Mrs. Jarrett, un nuage passe. Viennent des images inquiétantes, des masques à gaz, des fins de culture et d'humanité, comme si elle revenait d'un futur-catastrophe. Des fragments de vie, en plusieurs après-midis qui se suivent et ne se ressemblent pas tout à fait, s'enchaînent, tout en finesse et en petites touches. C'était mieux avant, vraiment ? A-t-on perdu, a-t-on gagné dans le passage du temps ? Pas question ici de faire les comptes, il y a l'expérience et le souvenir, des bribes de leur existence, la vie. Dans ce qui naît de la conversation, dans le présent du théâtre, il y a le passé et le futur, une inquiétante étrangeté soutenue par une écriture jubilatoire, de la profondeur sous la surface, de l'extraordinaire derrière l'anodin, du terrible dans la comédie, entre rire et effroi. Comme chez Beckett ou chez Duras, il y a les petites choses de la banalité, il y a aussi une apocalypse qui effraie; et pourtant, l'humour, toujours l'humour.

GRANDE SALLE
20 h - Mardi 10, mercredi 11 et vendredi 13 decembre
19 h - Jeudi 12 decembre

Ruy Blas

de Victor Hugo - M. en scène : Yves Beaunesne avec Thierry Bosc, François Deblock, Zacharie Feron, Noémie Gantier, Fabienne Lucchetti

"Les deux électricités opposées de la comédie et de la tragédie se rencontrent et l'étincelle qui en jaillit, c'est le drame". Dans sa préface, Victor Hugo nous avertit de sa détermination novatrice, de sa volonté de chahuter les styles et de mêler l'histoire au contemporain. L'ogre impétueux de la littérature française, dynamiteur de formes, est maintenant devenu un classique. Pourtant il fit scandale en son temps en donnant une place au peuple sur la scène.
Don Salluste, chassé de la cour par la reine d'Espagne, cherche à se venger. Apprenant que son valet, Ruy Blas, est amoureux de la reine, il lui ordonne de la séduire et de devenir son amant, ce qui aura pour effet de ruiner la réputation de la Couronne. Le metteur en scène Yves Beaunesne, directeur de la Comédie Poitou-Charentes, expert en grands textes, ne renie ni le prestige d'une pièce "culte" ni la volonté de Hugo d'inventer un style nouveau. Intrigues à la cour d'Espagne au XVIIe siècle, ruses, péripéties où le carnavalesque côtoie le tragique, retournements, coups de théâtre, le tout étant magnifié par des acteurs chevronnés qui incarnent avec gourmandise la dimension lyrique sans rien perdre de l'humanité des personnages.

GRANDE SALLE
19 h - Lundi 16 et jeudi 19 decembre
20 h - Mardi 17, mercredi 18 et vendredi 20 decembre

Comparution immédiate 2

Justice : une loterie nationale ?

de Dominique Simonnot - M. en scène : Michel Didym - Collaboration artistique et interprétation Bruno Ricci

Création - Poursuite du travail d'investigation sur les tribunaux français avec la complicité de Dominique Simonnot qui livre chaque semaine sa chronique judiciaire au Canard Enchaîné : "Coups de barre". "Une Loterie nationale", est le 2e volet de l'enquête sur la justice en France.
À la fin d'une garde à vue, le prévenu comparaît sur le champ devant le tribunal correctionnel. C'est la comparution immédiate, la C.I. (anciennement "flags"). Tout est vrai, rien n'est inventé, seuls les noms et prénoms ont été modifiés dans ce défilé de ceux qui comparaissent : voleurs, agresseurs, époux violents, sans-papiers, dealers, toxicos, cambrioleurs… Ils sont confrontés aux juges, procureurs de la République, avocats de la partie civile, avocats de la défense, greffiers, policiers…
Un seul comédien virtuose et protéiforme, Bruno Ricci, interprète la galerie de portraits. De plaidoiries en réquisitions, de délibérations en déclarations et jusqu'aux coups de marteau, la justice, pressée, débordée, opère. Six mois pour l'un, un sursis pour un autre, quatre ans ou un acquittement, c'est la loterie nationale. On l'appelle, au sein de la profession, "la justice de l'abattage". Théâtre de la condition humaine, de ses faiblesses et de ses tragédies, la justice aussi est humaine, donc imparfaite.

LA FABRIQUE
14 h 30 et 19 h - Mardi 17 et vendredi 20 decembre
19 h - Mercredi 18 decembre
14 h - Jeudi 19 decembre
15 h et 20 h - Vendredi 3 janvier
15 h et 19 h - Samedi 4 janvier

Ces événements peuvent aussi vous intéresser

Proposez un évènement
Annoncer

Faites connaître votre évènement en le partageant sur notre site internet et/ou dans notre magazine papier !

Rechercher un événement
Toute rubrique
Nancy et alentours
Voir toutes les saisons
Abonnez-vous dès maintenant

Ne ratez aucun évènement près de votre ville en vous inscrivant à la newsletter ou en vous abonnant au magazine papier Spectacles ! Recevez nos exemplaires par mail ou dans votre boîte aux lettres !

Lire en ligne

Consultez les évènements dans la version PDF du magazine Spectacles, disponible gratuitement à la consultation en ligne ! Couverture