En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour la connexion et pour le reccueil de statistiques anonymes. En savoir plus...

Édition Nancy - Metz > Expos à Nancy - Metz et alentours Fire on fire icône de la rubrique Expos

Fire on fire
Fire on fire
Fire on fire
Fire on fire
Fire on fire

Art music / Street Club Studio

Nancy organise à partir de cet automne une saison dédiée aux cultures urbaines.
Trois expositions, des interventions in situ (en extérieur et en intérieur), des concerts, des performances, des conférences et des projections émailleront l'automne et l'hiver jusqu'au printemps, pour permettre à tous les acteurs de la scène urbaine de se rencontrer, d'échanger et d'admirer les œuvres d'artistes de tous horizons.
À la Galerie Poirel, l'exposition "Fire on fire" explore les arts nés dans la rue : des arts visuels aux musiques actuelles. Dans cet univers, le corps est toujours en mouvement, celui de l'artiste comme celui du spectateur. Graffeurs et street artists côtoient les musiciens hip-hop, mais aussi afro-punk, punk, electro et rock. L’exposition fera découvrir aux visiteurs les nombreuses connexions entre l’art urbain et la musique, en reconstituant une histoire visuelle au travers d’œuvres, de documents, d’objets et d’installations (vidéos et sonores). L’exposition réunit environ 150 œuvres issues de collections privées : tableaux, sculptures, costumes, films, photographies, documents (tickets, affiches, flyers…) ou encore pochettes de vinyles réalisés par Futura, Jef Aérosol, Bando, Rammellzee, Doze Green, Shepard Fairey, A-One, Chris Daze Ellis, Florent Schmidt, Invader, Parra, Poch, Bansky, Keith Haring, Bill Blast, Dran…

Tarif : 4 € - Gratuit -12 ans
GALERIE POIREL - 3, rue Victor poirel - NANCY - poirel.nancy.fr
Tous les jours sauf lundi de 14 h à 18 h. Fermé les 1er novembre, 25 décembre et 1er janvier. Visites guidées samedis à 16 h 30 (4 € + droit d'entrée, sans rés.)
Du 12 octobre au 30 mars

Parcours de l'exposition

Above ground

Le graffiti sort de l'underground, s'associe au punk des Clash, à Blondie et à Malcolm McLaren. Très rapidement, le hip-hop fait son apparition et permet au graffiti d'être véhiculé en Europe. Futura, Rammellzee, Bill Blast, Daze introduisent la musique dans leurs œuvres. Rammellzee collabore avec Basquiat et K-Rob pour Beat Bop. Futura et Fab 5 Freddy chantent pour Bernard Zekri. Le premier graffeur français, Bando, maîtrise pourtant mieux Coltrane et la musique soul, pendant que les jeunes Français découvrent l’émission H.I.P.H.O.P. de Sidney.

New soundscapes

Au tournant des années 2000, un nouvel environnement sonore apparaît. Le "Pointman" de Futura devient une icône d’"Unkle" et du label Mo’ Wax, pendant que Rammellzee monte sur scène au Japon habillé comme ses "Garbage Gods" et que Doze Green, pionnier du breakdance avec le Rock Steady Crew, transpose sur toile son univers sonore. Entre-temps, une nouvelle génération d’artistes, parmi lesquels Shepard Fairey, Invader, Taku Obata et 1UP, arrive sur scène et impose sa propre bande-son.

The art of cover

Les pochettes de vinyles ont toujours été un support idéal pour les artistes. Andy Warhol a ouvert la voie avec sa collaboration avec les Velvet Underground à des artistes comme Keith Haring et Kenny Scharf. Les disques hip-hop ont souvent été accompagnés par une esthétique graffiti, mais des artistes comme Shepard Fairey, Invader, Banksy, Paul Insect et Dran démontrent par leurs pochettes, leurs œuvres et leurs clips vidéo que la bande son de l'art urbain des années 2000 est beaucoup plus variée que ce que l'on pourrait croire.

Portraits, posters et vidéoclips

Cette diversité sonore se retrouve aussi dans les portraits de musiciens réalisés par un artiste comme Poch, qui affectionne les sonorités Post-punk et New Wave françaises, et par le photographe Florent Schmidt dans sa série "Liste Noire" réalisée à Paris entre la fin des années 1980 et le début des années 2010.
Le parcours d’exposition se termine avec la collection d'ephemera hip-hop de Pat Vogt, unique en son genre en Europe, qui sera exposée pour la première fois dans son ensemble, aux côtés d’une sélection de clips vidéo réalisés par des artistes connus aussi pour leur production musicale comme Parra, Boris, 1UP et Veli et Amos.

Week-end d'ouverture

Samedi 12 octobre

10 h à 12 h et 14 h à 17 h - Workshop par l’association Spray Lab (sérigraphie, photo)
11 h et 14 h 15 - Visites commentées par le commissaire Christian Omodéo
15 h - Visite extérieure "Art dans Nancy" par Pierre Mc Mahon (RDV accueil Galerie)
16 h et 20 h 15 - Visites commentées
18 h 30 à 20 h - DJ set avec Ben Unzip (électro) et DJ Spaig (hip-hop)

10 h à 20 h

Dimanche 13 octobre

10 h à 12 h et 14 h à 17 h - Workshop par l’association Spray Lab (sérigraphie, photo)
10 h 30, 11 h 30, 15 h et 16 h - Visites flash de l'exposition
16 h 30 - Visite commentée par le commissaire Christian Omodéo

10 h à 18 h

Ces événements peuvent aussi vous intéresser

Proposez un évènement
Annoncer

Faites connaître votre évènement en le partageant sur notre site internet et/ou dans notre magazine papier !

Rechercher un événement
Toute rubrique
Nancy et alentours
Voir toutes les saisons
Abonnez-vous dès maintenant

Ne ratez aucun évènement près de votre ville en vous inscrivant à la newsletter ou en vous abonnant au magazine papier Spectacles ! Recevez nos exemplaires par mail ou dans votre boîte aux lettres !

Lire en ligne

Consultez les évènements dans la version PDF du magazine Spectacles, disponible gratuitement à la consultation en ligne ! Couverture