En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour la connexion et pour le reccueil de statistiques anonymes. En savoir plus...

Édition Dijon > Concerts Classiques à Dijon et alentours Opéra de Dijon icône de la rubrique Concerts Classiques

 Opéra de Dijon
 Opéra de Dijon
 Opéra de Dijon
 Opéra de Dijon

Auditorium

Place Jean Bouhey
Billetterie : 18 boulevard de Verdun +33 (0)3 80 48 82 82
opera-dijon.fr

Macbeth

Nouvelle production de l’Opéra de Dijon
Le premier Shakespeare de Verdi, et le premier coup de maître d’une magnifique série, avant Otello et Falstaff. Sans rien sacrifier de la rapidité de l’original, Verdi confère à l’action une unité nouvelle : celle d’une somptueuse marche à l’enfer... Un grand guerrier apprend qu’il sera roi. Il assassine son souverain et monte sur le trône. Ce crime en entraîne d’autres, qui font l’union contre lui. Il finit donc par succomber les armes à la main. Quatre phrases, quatre actes : vus du dehors, ils résument une banale histoire d’ambition. Mais du dedans, tout devient hanté. Macbeth sait qu’il régnera, car il a croisé des sorcières qui l’ont prédit. Or elles n’ont pas prophétisé qu’il serait régicide… Pourquoi donc y songe-t-il, pourquoi sa femme l’entraîne-t-elle sur la pente sanglante ? De l’ombre de la tentation jusqu’aux ténèbres de la folie et de la damnation, la musique de Verdi met à nu les tourments des âmes criminelles, captives de la terrible logique intime que les hommes appellent fatalité.

Opéra de Giuseppe Verdi
Livret : Francesco Maria Piave et Andrea Maffei d’après William Shakespeare
Direction musicale : Sebastiano Rolli
Mise en scène : Nicola Raab
Décors et costumes : Ashley Martin-Davis
Orchestre Dijon Bourgogne - Chœur de l’Opéra de Dijon

20 h - Mardi 2, jeudi 4 et mardi 9 novembre
15 h - Dimanche 7 novembre

Atelier en famille

6-12 ans
14 h 30 - Mercredi 20 octobre



Orchestre de Chambre de Lausanne Renaud Capuçon, violon et direction - François Sochard, violon

Pärt : Tabula rasa / J.S. Bach : Concerto pour violon n°1 BWV 1041 - Concerto pour violon n°2 BWV 1042 / Mendelssohn : Symphonie n°4 "italienne"
C’est à l’âme lumineuse et profonde du violon qu’est dédié ce concert où les époques cohabitent et témoignent de leurs secrètes affinités. Chef-d’œuvre d’Arvo Pärt, Tabula rasa synthétise son évolution du sérialisme vers le style tintinnabuli. Fondé sur le dialogue de l’orchestre avec un groupe de deux violons et d’un piano préparé, il se situe dans l’héritage du concerto baroque emblématisé par Bach. Comme Vivaldi, le Cantor adopte la forme vif-lent-vif en opposant soli et ritournelles de l’orchestre, mais en y insufflant la densité d’écriture, la complexité dynamique et les admirables cantilènes qui n’appartiennent qu’à lui. Grand admirateur de Bach, c’est cependant à la lumière romaine que Mendelssohn dédie la plus joyeuse et bondissante de ses symphonies, dans laquelle les ombres élégiaques et méditatives sont finalement balayées par une irrésistible tarentelle.

17 h - Dimanche 24 octobre

Ces événements peuvent aussi vous intéresser

Proposez un évènement
Annoncer

Faites connaître votre évènement en le partageant sur notre site internet et/ou dans notre magazine papier !

Rechercher un événement
Toute rubrique
Dijon et alentours
Voir toutes les saisons
Abonnez-vous dès maintenant

Ne ratez aucun évènement près de votre ville en vous inscrivant à la newsletter ou en vous abonnant au magazine papier Spectacles ! Recevez nos exemplaires par mail ou dans votre boîte aux lettres !

Lire en ligne

Consultez les évènements dans la version PDF du magazine Spectacles, disponible gratuitement à la consultation en ligne ! Couverture