En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour la connexion et pour le reccueil de statistiques anonymes. En savoir plus...

Édition Toutes Editions > Activités - Formation à Toutes Editions et alentours Transport et logistique : jobs en stock icône de la rubrique Activités - Formation

Transport et logistique : jobs en stock
Ils se sont adaptés dans l’urgence pour assurer l’approvisionnement des commerces et des particuliers ; la crise nous a révélé à quel point transport et logistique nous étaient indispensables. Ce secteur, qui figurait déjà parmi les plus porteurs, semble promis à un bel avenir, riche en opportunités professionnelles.
Comme Castor et Pollux, Gault et Millau ou Starsky et Hutch, transport et logistique vont toujours ensemble, et on se demande qui fait quoi. Le transport, on connaît : l’acheminement de biens et de personnes d’un point à un autre. Mais la logistique ?
Le colis que vous avez commandé à l’autre bout du monde n’est pas conduit d’une seule traite à votre domicile par un chauffeur dédié. Il circule à bord de différents véhicules qui se succèdent entre les entrepôts où il est trié, conservé, conditionné… La gestion de ces structures et la coordination de ces flux, c’est ça, la logistique !
En France, les sociétés spécialisées emploient 1,9 millions de personnes. Auxquelles il faut ajouter les salariés chargés de ces tâches au sein des autres entreprises. Elles exercent des métiers en pleine transformation : la digitalisation des équipements, le surgissement de l’e-commerce, la montée de l’impératif environnemental dans des activités traditionnellement énergivores et polluantes, sont les prémisses d’une révolution.

Autoroute vers l’insertion professionnelle

Pour les métiers, on pense immédiatement aux plus visibles, et qui sont aussi ceux qui emploient le plus de monde : les conducteurs. Ils peuvent être juste chauffeurs ou aussi livreurs ; caboteurs ou internationaux ; transporter des marchandises ou des personnes ; à bord de cars, ou de véhicules sanitaires légers… Au volant, l’insertion professionnelle est rapide grâce à plusieurs CAP, qu’il est possible de compléter par un bac pro, voire par une mention complémentaire “Transport logistique”.
Même mode d’accès pour nombre de métiers de l’ombre : magasinier, agent de manutention, emballeur, préparateur de commande. Sans oublier le marinier et l’agent d’exploitation ferroviaire ! Ça tombe bien puisque, contrairement à l’aérien qui souffre du Covid, le rail et le fluvial sont dans l’air du temps.

Route, rail, eau et ciel

Le BTS “Gestion des transports et logistique associée” permet aux bacheliers d’acquérir une formation polyvalente ouvrant à diverses fonctions : chef de quai, affréteur, déclarant en douane, analyste logistique, gestionnaires de stock, gestionnaire service client, commercial, etc.
Des diplômes bac+3 (licences générales et professionnelles, ainsi que BUT à partir de cette rentrée) préparent à des métiers très qualifiés : manager, logisticien, gestionnaire des réseaux ferrés ou des transports de voyageurs, entre autres.
Certaines écoles proposent des formations bac+4, des masters (bac+5) et des mastères spécialisés (bac+6). Par exemple pour devenir contrôleur aérien, officier de la marine marchande, ou manager de grande entreprise.
A vous de trouver votre propre voie ; dans ce secteur, ça tombe sous le sens.

Ces événements peuvent aussi vous intéresser

Proposez un évènement
Annoncer

Faites connaître votre évènement en le partageant sur notre site internet et/ou dans notre magazine papier !

Rechercher un événement
Toute rubrique
Nancy et alentours
Voir toutes les saisons
Abonnez-vous dès maintenant

Ne ratez aucun évènement près de votre ville en vous inscrivant à la newsletter ou en vous abonnant au magazine papier Spectacles ! Recevez nos exemplaires par mail ou dans votre boîte aux lettres !

Lire en ligne

Consultez les évènements dans la version PDF du magazine Spectacles, disponible gratuitement à la consultation en ligne ! Couverture