En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour la connexion et pour le reccueil de statistiques anonymes. En savoir plus...

Édition Dijon > Théâtre à Dijon et alentours Les Théâtrales - Saison 2020/21 icône de la rubrique Théâtre

Les Théâtrales - Saison 2020/21
Les Théâtrales - Saison 2020/21
Les Théâtrales - Saison 2020/21
Les Théâtrales - Saison 2020/21
Les Théâtrales - Saison 2020/21
Les Théâtrales - Saison 2020/21
Les Théâtrales - Saison 2020/21

Billetterie points de vente habituels : Fnac, Carrefour, Cultura, Intermarché, Géant... et www. billetreduc.com / Groupes, abonnements, CE : Nouvelle Génération Productions - Tél. 03 81 54 20 47 - www.ngproductions.fr
Toutes les séances sont à 32 €

AU POLYGONE - CHEVIGNY-SAINT-SAUVEUR

Une chance insolente

Écriture, mise en scène et jeu : Olivier Lejeune

avec Pierre-Jean Chalençon, Marie-Hélène Lentini, Mathilde Hennekinne
François, la soixantaine, est un sale gosse, capable des pires crasses. Disparaitre du domicile conjugal sans avertir sa femme et sa fille, faire le mort pendant six ans et revenir comme si de rien n’était ? S’attaquer au nouveau compagnon de sa femme, alors que le malheureux souffre d’un burnout ? À chacune d’entre elles, on se dit "C’est impossible qu’il ne soit pas puni"… Eh bien si, à chaque fois il s’en sort, et insolence suprême, son nouvel avenir semble encore plus radieux que le précédent. Passer à travers un tourbillon de rebondissements inracontables en si peu de lignes… faut le voir pour le croire. Mais quand surgit un personnage insensé qui va le confronter à une situation inimaginable, là, on se dit que sa chance insolente va enfin l’abandonner… Réponse sur scène, au milieu des rires et des répliques percutantes qui sont la marque de fabrique d’Olivier Lejeune.

20 h 30 - Samedi 28 novembre

Louis XVI.fr

de Patrick Sébastien

M. en scène : Olivier Lejeune, avec Patrick Sébastien, Fred Vastair, Geneviève Gil, Virginie Pradal, Jeanne-Marie Duccarre
Quatorze juillet 1789, au palais de Versailles. Pour débuter la journée, un cocktail explosif.
Une reine féministe qui veut divorcer, une servante érudite, un conseiller lèche bottes et veule, une égérie des sans culottes marseillaise et fantasque… Et bien sûr, le Roi, dépassé par les événements. Plus quelques gouttes d’actualités entre les gilets jaunes, Twitter, BFM et les feux de l’amour.
Une pièce complètement déjantée où le rire fuse à chaque réplique, un humour dingue et décalé dans le monde du théâtre ordinaire. Une révolte ? Non, une révolution ! Ah, ça ira, ça ira, ça ira !

20 h 30 - Vendredi 29 janvier

À LA MAISON DE MARSANNAY - MARSANNAY LA CÔTE

Ciel, ma belle-mère !

d'après "Le mariage de Barillon" de Georges Feydeau

Mise en scène : Luq Hamet, avec David Martin, Nadège Lacroix, Luq Hamet, Gwénola de Luze
Barillon, un quadragénaire, se réjouit à l’idée d’épouser Valentine, sa jeune et belle fiancée de tout juste 18 ans… Mais, il se retrouve, à la suite d’une erreur de transcription à la mairie, officiellement marié à sa belle-mère, la redoutable Madame Jambart, aux sens exacerbés par deux années de veuvage. Cette situation fait le bonheur du jeune Surcouf, amoureux de Valentine, quand le premier mari de Madame Jambart, que l’on croyait mort en mer, revient… Un couple à trois désopilant, dans un Feydeau méconnu, jouissif et délirant. Un texte hilarant et virevoltant en décors et costumes, un boulevard anti-morosité interprété par sept comédiens… et un phoque !

20 h 30 - Vendredi 15 janvier

L'avenir nous le dira

de Élodie Wallace et Manu Rui Silva

M. en scène : Olivier Mace, avec Danièle Evenou, Nicolas Vitiello, Séverine Ferrer, Elodie Wallace, Manu Rui da Silva
Nicolas a tout pour lui : une femme dévouée, Jeanne, une maîtresse torride, Alice, une entreprise florissante et un compte en banque bien rempli. Mais un jour, ce business man quarantenaire, opportuniste et sûr de lui, voit débarquer dans sa vie Isadora, la voyante extra-lucide de sa femme qui lui prédit que tout va s’effondrer : il va faire faillite, sa femme va le quitter, ses amis vont le trahir et il finira ruiné. Mais Arthur est un cartésien qui ne croit que ce qu’il voit, alors les salades des charlatans, il ne les gobe pas ! Sauf que… les prévisions d’Isadora vont commencer à se réaliser les unes après les autres et il va assister à l’effondrement de tout son petit monde. Aidé de Diego, son ami d’enfance maladroit et envahissant, il va tenter d’empêcher la catastrophe. Va-t-il y arriver ? L’avenir nous le dira…

20 h 30 - Vendredi 26 fevrier

Les 3 glorieuses

de Julien Antonin

M. en scène : Jean-Philippe Azema, avec Danièle Gilbert, Sophie Darel, Evelyne Leclercq, Jérôme Rodriguez, Olivier Rodier
Panique sur les chaînes de télé ! Les jeux et divertissements, présentés par des jeunes animateurs, ne font plus recette. Le directeur d'une chaîne TNT a eu l'idée lumineuse de faire revenir sur le petit écran une animatrice encore populaire, gloire des années 70/90 et injustement écartée de la télévision. Il contacte Sophie Darel, Danièle Gilbert et Evelyne Leclercq, complices à la ville et amies depuis toujours. Chacune accueille le projet avec enthousiasme jusqu'à ce qu'elles apprennent qu'elles sont toutes les trois en compétition. La guerre est donc déclarée entre elles et tous les coups bas sont permis pour évincer les concurrentes. Mais jusqu'où sont elles capable d'aller pour remporter le contrat ? Une comédie irrésistible, satire du jeunisme régnant, à l'humour décapant avec trois comédiennes pétillantes pratiquant avec jubilation l'auto-dérision, toutes griffes dehors.

20 h 30 - Vendredi 12 mars

Gwendoline

de Laurence Jyl

Mise en scène : Jean-Luc Moreau, avec Valérie Damidot, Sylvia Kahn, Franck Capillery, Norman Clerc, Yannick Mazzilli
Quand Gwendoline loue pour un an une mansarde dans la maison bourgeoise des Lamberti, la famille ne s’attend pas à l’ouragan qui prend aussitôt possession de leur petite vie tranquille, la magnifie jusqu’à se rendre indispensable, voire vitale. Mais que fait-elle chez eux ? Pourquoi se contente-t-elle d’une mansarde alors qu’elle a les moyens d’offrir la réfection du toit ? Et où va-t-elle tous les après-midis ?.... De toute évidence l’explosive Gwendoline n’est pas là par hasard. Gwendoline poursuit un objectif... et va l’atteindre. Selon Jean-Luc Moreau, après la première séance de travail avec les comédiens et Valérie Damidot, la pièce aurait dû être débaptisée et s’appeler « La Tsunami » ou « Strike » tant la bourrasque Valérie est impressionnante.

20 h 30 - Samedi 24 avril
16 h - Dimanche 25 avril


Ces événements peuvent aussi vous intéresser

Proposez un évènement
Annoncer

Faites connaître votre évènement en le partageant sur notre site internet et/ou dans notre magazine papier !

Rechercher un événement
Toute rubrique
Dijon et alentours
Voir toutes les saisons
Abonnez-vous dès maintenant

Ne ratez aucun évènement près de votre ville en vous inscrivant à la newsletter ou en vous abonnant au magazine papier Spectacles ! Recevez nos exemplaires par mail ou dans votre boîte aux lettres !

Lire en ligne

Consultez les évènements dans la version PDF du magazine Spectacles, disponible gratuitement à la consultation en ligne ! Couverture