En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour la connexion et pour le reccueil de statistiques anonymes. En savoir plus...

Édition Strasbourg > Concerts à Strasbourg et alentours Une nouvelle page pour Jenifer icône de la rubrique Concerts

Une nouvelle page pour Jenifer

Rens. et rés. 03 83 45 81 60 - www.label-ln.fr - Loc. points habituels
PMC - STRASBOURG
20 h - Mardi 19 mars

Recueilli par Francis Gérardin

Spectacles : Votre album s’intitule "Nouvelle page", mais on pourrait presque l’appeler "Renaissance".
Jenifer : J’avais besoin de me réconcilier avec ma passion ; je vous avoue que sur 2017 j’avais un peu perdu l’essentiel. Quand j’ai repris les chemins du studio, j’avais de nombreuses propositions de chansons, alors j’ai beaucoup, beaucoup chanté. Ça m’a fait énormément de bien, et je dirais même un effet thérapeutique. Musicalement, "Nouvelle page" est plutôt un retour à la première page, à mon ADN. Au niveau des sonorités, l’album est radicalement pop. Il y a des gens qui me disent qu’ils ont la sensation de me retrouver. Et moi-même j’ai eu cette sensation là en studio.
Mais avec de nouveaux musiciens. Uniquement des femmes. Par militantisme ?
J. : Même pas. J’ai été séduite par leur talent, leur énergie, leur envie : pour certaines, c’est la première tournée. Comme elles viennent toutes les quatre d’univers musicaux différents du mien - la world, le zouk, la pop-rock, le rock pur - j’étais curieuse de voir ce que ça donnerait quand on se retrouverait en répétition. Et bien la fusion entre nous produit une autre lecture de mes morceaux. Qui permet de proposer quelque chose de nouveau au public.
Le public, vous lui dédiez "Comme c’est bon". Et à son propos, vous parlez "d’amour inconditionnel". C’est vraiment à ce point ?
J. : Mais complètement. C’est mon équilibre. Ça fait une moitié de ma vie, maintenant, qu’il y a entre lui et moi un lien indéfectible. Une empathie que je ressens en montant sur scène. C’est pour cela que j’aime l’intimité des théâtres. J’ai toujours revendiqué mon amour pour les petites salles, parce qu’elles amènent une proximité qui n’existe pas dans les grandes.
C’est cette intimité qui vous permet de vous livrer comme vous le faites dans "Nouvelle page" ?
J. : Oui. Mais les auteurs et compositeurs sont pour beaucoup dans la sincérité de cet album. En particulier Yohann Malory, qui a abordé des thèmes auxquels je n’aurais pas franchement pensé. Par pudeur. Mes garçons, les paparazzi, la perte d’un être cher… L’effet thérapeutique dont je parlais, je me dis qu’il pourrait fonctionner sur les spectateurs. Si une de mes petites chansons peut aussi faire du bien à ne serait-ce qu’une personne, et bien pour moi c’est gagné.
Alors pourquoi ne pas vous contenter de la tournée "intime", et mener de front une tournée des Zénith ?
J. : Parce qu’en même temps, dans cet album il y a des chansons qui m’ont donné envie de proposer au public un spectacle plus énergique, un show avec des décors et des jolies lumières. En fait, je ne voulais me priver ni de l’un ni de l’autre. Et j’ai eu la chance d’avoir une équipe prête à relever le défi.

Ces événements peuvent aussi vous intéresser

Proposez un évènement
Annoncer

Faites connaître votre évènement en le partageant sur notre site internet et/ou dans notre magazine papier !

Rechercher un événement
Toute rubrique
Strasbourg et alentours
Voir toutes les saisons
Abonnez-vous dès maintenant

Ne ratez aucun évènement près de votre ville en vous inscrivant à la newsletter ou en vous abonnant au magazine papier Spectacles ! Recevez nos exemplaires par mail ou dans votre boîte aux lettres !

Lire en ligne

Consultez les évènements dans la version PDF du magazine Spectacles, disponible gratuitement à la consultation en ligne ! Couverture