En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour la connexion et pour le reccueil de statistiques anonymes. En savoir plus...

Édition Nancy > Théâtre à Nancy et alentours Festival FACTO - 8e édition "Bien urbain" icône de la rubrique Théâtre

Festival FACTO - 8e édition "Bien urbain"
Festival FACTO - 8e édition "Bien urbain"
Festival FACTO - 8e édition "Bien urbain"

37, rue de Lorraine - Rens. et rés. 03 83 76 48 60 - billetterie@lameridienne-luneville.fr - www.lameridienne-luneville.fr - Tarifs : 8 € - 5,50 € (2 € pour "Camping Interdit")
A LUNÉVILLE
Du 23 avril au 4 mai

La Méridienne – Théâtre de Lunéville Scène conventionnée pour les écritures scéniques croisées
Depuis 8 saisons, le Festival FACTO invite le public à découvrir des spectacles originaux et vivre des expériences inédites. Pendant 2 semaines, FACTO investit différents lieux de Lunéville, classiques ou insolites, et embarque petits et grands à la (re)découverte de leur ville.
Car l’architecture, l’urbanisme, les mutations urbaines ou encore l’habitat sont au programme de cette nouvelle édition. Pour évoquer ces sujets très actuels, diverses disciplines et différents modes de rencontre sont convoqués : installation interactive, projection sur façade, exposition, théâtre, cirque, marionnettes et formes animées. Au carrefour de la poésie, de la sociologie, de l’histoire et de l’artisanat, ce 8e festival pose une question magnifique : dans quelle(s) ville(s) voulons-nous vivre ?

Programme

Traces des terrasses

Voir détails à la rubrique Expositions

THÉÂTRE
Du 23 avril au 4 mai

Inauguration

* 19 h : "Détours, errance dans les paysages d'Alain Damasio"
L'iMaGiNaRiuM
Dès 12 ans - L’oeuvre de l’auteur de science-fiction français A. Damasio est peuplée de paysages, de villes, de zones de vie imaginaires. À partir de 4 extraits, la compagnie strasbourgeoise propose une traversée musicale de ces espaces où se déploient une langue, une pratique et un rapport au monde singuliers.

Mardi 23 avril

* 20 h 30 : "Exprojection"
Les Rémouleurs
Tt public - La façade du Théâtre se couvrira de plans d’architectes, de dessins ou de textes traitant de tout ce que des hommes ont imaginé pour loger d’autres hommes. Cette performance lumineuse transforme sols et façades en tableaux étonnants.

L'ORANGERIE - 4 place du Colonel Clarenthal (gratuit)

THÉÂTRE (gratuit)

Les Somnambules

Cie Les ombres portées
En famille, dès 7 ans - Théâtre d'ombres musical et sans paroles, "Les Somnambules" raconte la transformation d'un vieux quartier en ville moderne déshumanisée. À la nuit tombée, les lumières s'allument, laissant paraître les ombres des habitants derrière leur fenêtre. Sur scène, une maquette de ville blanche et spectaculaire est animée par 4 marionnettistes.

THÉÂTRE
19 h - Jeudi 25 et samedi 27 avril

Et aussi

* Atelier Apprentis geek : "Ville de demain, intelligence artificielle, objets connectés" avec Gabriel Michel
Tt public - Venez découvrir et imaginer la ville de demain : voitures autonomes, intelligence artificielle, objets connectés et les impacts que ces technologies auront sur l’espace urbain de demain.

Gratuit - Ins. au 03 83 73 78 78
L'ORANGERIE
16 h à 18 h - Vendredi 26 avril

Du 30 avril au 4 mai
* Installation "Lunépolis"
Voir détails à la rubrique Expositions

THÉÂTRE

Une cabane en ville

Cie Des châteaux en l'air
Tt public - Ramona Poenaru et Gaël Chaillat vous invitent, le temps d'un week-end, d'une heure ou d'une dizaine de minutes, à construire une architecture évolutive et à rêver votre cadre de vie. Avec 2000 boîtes en carton, créez des formes, pensez avec vos mains, inventez des usages. Une performance suivie d'une discussion avec les artistes viendra clore chaque journée (le 27 avril à 18 h au Théâtre, le 28 avril à 18 h à l'atelier de D. Grentzinger).

ATELIER DE SCULPTURE DE DOMINIQUE GRENTZINGER - 7 rue Pacatte (accès libre)
10 h à 18 h - Samedi 27 et dimanche 28 avril

Camping interdit

Association 16 rue de Plaisance
En famille, dès 1 an - 2 étranges campeurs invitent à déambuler dans un parcours immersif et ludique constitué de tentes étonnantes : origami, tunnel, hamac, balançoire... Bienvenue au "Camping interdit" inventé par Benoit Sicat, véritable aire de jeux où chacun est libre d'aller à sa guise, en interaction avec les comédiens.

PARC DES BOSQUETS (2 €)
14 h, 16 h, 18 h - Samedi 27 avril
11 h, 15 h, 17 h - Dimanche 28 avril

Villes de papier

La Bande Passante
Dès 8 ans - Rennes, Bruxelles, Metz, Oloron-Sainte-Marie, Vevey. À partir de vieilles cartes postales découpées, pliées et collées, Tommy Laszlo et Benoît Faivre recomposent l'histoire singulière de chacune de ces villes et font redécouvrir un territoire en créant une fiction poétique sous forme d'un "tournage en direct".

THÉÂTRE
Du mardi 30 avril au samedi 4 mai

Ce que je reproche le plus résolument à l'architecture française, c'est son manque de tendresse

Cie Légendes urbaines avec des habitants de Lunéville
Dès 14 ans - 3 comédiens entourés par le public explorent l'histoire des "grands ensembles" érigés après-guerre dans les périphéries des villes. La cie a convié des habitants de Niederbronn à Lunéville à monter sur scène et à partager le regard qu'ils portent sur leur quartier.

RÉSERVOIR - 2 Cours de Verdun
19 h - Jeudi 2 mai
20 h 30 - Vendredi 3 mai

Floe

Association W
Tt public - À mi-chemin entre land art et performance à ciel ouvert, "Floe" rassemble le travail de Jean-Baptiste André, circassien, et de Vincent Lamouroux, plasticien. Dans cette architecture abstraite, sculpture blanche géométrique et élégante, un homme se retrouve en prise avec cet étonnant relief qu’il devra traverser, toujours en quête d'un équilibre à trouver dans une suite d'actions et de contraintes physiques.

TERRASSE DU CHÂTEAU (gratuit)
17 h, 19 h - Samedi 4 mai

Interview de David Farjon, directeur artistique de la compagnie Légendes urbaines

Vous présentez "Ce que je reproche le plus résolument à l'architecture française, c'est son manque de tendresse", à l'occasion du Festival FACTO. Pouvez-vous nous présenter ce spectacle et votre travail avec des habitants de Lunéville qui participeront aux représentations ?
Ce spectacle essaye de répondre à une question simple : "Pourquoi les grands ensembles ont-ils été relégués à la périphérie des villes et de l'imaginaire collectif ? D'où vient ce rejet ?". Le spectacle se construit comme un labyrinthe, porté par trois comédiens développant chacun un axe
différent : celui des utopies architecturales, celui de l'histoire politique de ces lieux et enfin, celui du regard porté par ses habitants. Ces trois recherches se croisent et se confrontent au plateau. Concernant le travail avec les amateurs, nous avons déjà fait cela à Créteil, Mantes-la-Jolie et Dijon dans un cadre scolaire avec des classes de 3e. C'est la première fois que nous allons travailler avec des adultes. Nous demandons aux participants de nous faire visiter leur quartier, les lieux qu'ils tiennent à nous montrer. Ensuite, ils fabriqueront une maquette de ce quartier, et travailleront sur des exercices d'écriture pour la faire vivre. Cette matière textuelle sera mise en scène dans le décor du spectacle. L'idée étant de créer une scène d'une dizaine de minutes – qui remplacera la dernière scène du spectacle – où les comédiens amateurs prennent la parole pour nous raconter leur quartier.

Ces événements peuvent aussi vous intéresser

Proposez un évènement
Annoncer

Faites connaître votre évènement en le partageant sur notre site internet et/ou dans notre magazine papier !

Rechercher un événement
Toute rubrique
Nancy et alentours
Voir toutes les saisons
Abonnez-vous dès maintenant

Ne ratez aucun évènement près de votre ville en vous inscrivant à la newsletter ou en vous abonnant au magazine papier Spectacles ! Recevez nos exemplaires par mail ou dans votre boîte aux lettres !

Lire en ligne

Consultez les évènements dans la version PDF du magazine Spectacles, disponible gratuitement à la consultation en ligne ! Couverture