En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour la connexion et pour le reccueil de statistiques anonymes. En savoir plus...

Édition Toutes Editions > Activités - Formation à Toutes Editions et alentours Adieu l'APB ! icône de la rubrique Activités - Formation

Parcoursup : la nouvelle appellation de la plate-forme d'accès à l'enseignement supérieur

L'Admission Post Bac, ou APB, c'est fini. En effet, cette plateforme qui permettait aux étudiants de classer leurs vœux d'orientation pour leurs études supérieures a fait de nombreux couacs, privant l'an passé 65 000 lycéens d'une affectation en université. L'APB a donc cédé sa place à Parcoursup depuis le 15 janvier, permettant à quelque 800 000 candidats d'avoir une place en première année dans l'enseignement supérieur en se connectant simplement sur la plateforme du même nom. Explication de ce nouveau système qui se veut plus juste dans la répartition des élèves dans les différentes filières.
Au départ, l'APB était un portail internet de coordination des vœux d'orientation - les candidats pouvaient formuler 12 vœux maximum par type de formation, soit 24 vœux au total - d'admissions et de pré-inscriptions dans l'enseignement supérieur, et ce dans la limite des places disponibles, sur tirage au sort à l'aveugle ; l'idée était de mettre un terme aux queues interminables devant les établissements où chacun venait déposer son dossier papier. La règle était « premier arrivé, premier servi » ! Selon Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, il n'est pas question d'en revenir là. Concrètement, quels seront les changements et améliorations apportés au nouveau dispositif Parcoursup ?

Accueillir tous les bacheliers dans l'enseignement supérieur

Plus simple, plus rapide, plus conviviale, la plateforme de Parcoursup donne depuis le 22 janvier et jusqu'au 13 mars 2018 aux candidats à l'enseignement supérieur la possibilité de formuler leurs souhaits. Il n'y aura plus d'affectation dans le supérieur par le biais de l'ancien algorithme, basé sur la hiérarchie des vœux. Les bacheliers pourront formuler 10 vœux maximum, contre 24 auparavant . Chaque dossier de motivation sera examiné en se basant sur les informations de la fiche « Avenir », où figurera l'avis du chef de l'établissement et pourra faire l'objet de certaines modalités. À titre d'exemple, l'inscription en licence générale pourra se faire à condition que le candidat accepte les dispositifs d'accompagnement pédagogiques ou le parcours de formation personnalisé qui lui sont proposés par l'établissement, afin de favoriser sa réussite.

Vérifier la cohérence du projet du futur étudiant

Si le nombre de demandes pour une filière donnée est trop important par rapport aux capacités d'accueil, les inscriptions seront acceptées après vérification de la cohérence entre d'une part le projet du candidat, ses acquis antérieurs ou ses compétences et, d'autre part les caractéristiques de la formation. Les candidats pourront exprimer 10 vœux maximum et ne seront plus obligés d'ajouter à leurs choix une filière non sélective et dotée d'un grand nombre de places. Dès le premier trimestre de terminale, le conseil de classe fera aux élèves des recommandations sur leur projet d'études. Au cours du 2e trimestre, courant mars, un avis consultatif sera transmis aux universités. Et en mai, les bacheliers seront avertis lorsqu'ils recevront une ou plusieurs réponses, qui pourront être « oui », « oui, si » ou « en attente » pour les filières non sélectives (licences générales). À chaque fois qu'un étudiant recevra 2 «oui » à des formations différentes, il devra choisir entre l'une des 2 pour ne pas engorger le système. Le «non »ne pourra être émis que par les filières sélectives.

++ Parcoursup en bref ++ ENCADRÉ

APB, les constats

L’afflux massif des étudiants dans le supérieur (lié à la démographie et à l’objectif national de 80% d’une classe d’âge au niveau IV) / Le taux d’échec élevé en premier cycle universitaire / Le tirage au sort et les « injustices » qu’il implique

Les objectifs de Parcoursup

Accompagner l’orientation au lycée / Améliorer les conditions de vie étudiante / Accéder à l’enseignement supérieur / Réussir dans l’enseignement supérieur / Concourir à la réussite de chacun

Ces événements peuvent aussi vous intéresser

Proposez un évènement
Annoncer

Faites connaître votre évènement en le partageant sur notre site internet et/ou dans notre magazine papier !

Rechercher un événement
Toute rubrique
Dijon et alentours
Voir toutes les saisons
Abonnez-vous dès maintenant

Ne ratez aucun évènement près de votre ville en vous inscrivant à la newsletter ou en vous abonnant au magazine papier Spectacles ! Recevez nos exemplaires par mail ou dans votre boîte aux lettres !

Lire en ligne

Consultez les évènements dans la version PDF du magazine Spectacles, disponible gratuitement à la consultation en ligne ! Couverture